• pdf

Licence Lettres

Contact(s)

Composante :Scolarité, UFR Humanités

Contact(s) administratif(s) :

Vous êtes titulaire :
  • d'un diplôme français
  • d'un diplôme étranger

Enseignant(s) responsable(s) :

En bref

Langues : Français

Lieu d'enseignement : Bordeaux et agglomération

Durée : 3 année(s)

Crédits ECTS : 180

Niveau d'études : BAC +3

Formation initiale : Oui

Formation continue : Oui

Formation en apprentissage : Oui

Formation à distance : Possible

Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues
Mention : Lettres

Présentation

Cette formation prépare à des métiers variés, dans les domaines de la communication, de la culture, de l’enseignement, des métiers du livre et de l’écrit. Elle offre pour compétences fondamentales la maîtrise de la langue française et une solide culture générale.

Spécialisation progressive sous forme de parcours types :
Pour mieux répondre aux exigences des différents débouchés professionnels possibles et permettre une poursuite d’étude variée, la licence de Lettres propose deux parcours distincts :

  • « Lettres » (anciennement  « Lettres modernes »)
  • « Lettres classiques »
Vous voulez faire une licence de lettres ?

Deux formations de Lettres seront dispensées à partir de septembre 2016 . Découvrez comment bien distinguer ces 2 parcours.


Le parcours Lettres a vocation à former des étudiants en langue et littérature françaises et en littératures étrangères, avec une ouverture sur des disciplines adjacentes (arts, cinéma, ou des spécialisations vers divers métiers).

Ce parcours Lettres se scinde en deux parcours en troisième année :
• parcours « Métiers de l’enseignement » (Accessible en enseignement à distance et en régime spécial (dispensé d’assiduité)
• parcours « Métiers de l’écrit et intermédialité »

Il est également possible d’intégrer la licence «Cultures modernes et contemporaines» (troisième année, sous conditions).


Parcours Métiers de l’écrit et intermédialité

Le parcours « Métiers de l’écrit et intermédialité » est un parcours proposé en troisième année de la licence de Lettres Modernes. Il est conçu pour des étudiants qui, tout en désirant poursuivre des études de langue française et de littérature, ne souhaitent pas s’orienter vers les concours de l’enseignement mais désirent pouvoir utiliser leurs compétences littéraires, soit directement, soit après une poursuite d’étude en master, dans d’autres métiers, comme les divers métiers où il est fondamental de savoir rédiger, les métiers du livre, ceux de la culture, etc. À la différence du parcours « Enseignement-recherches », le parcours MEI ne comporte pas de grammaire diachronique, de français médiéval, de latin, raison pour laquelle il est fortement déconseillé à tout étudiant souhaitant présenter le CAPES ou l’agrégation. Il comporte en revanche de nombreux cours portant sur les liens entre la littérature et les autres arts, et sur la pratique de l’écrit.

Informations particulières

Le parcours « Métiers de l’écrit et intermédialité » est un parcours à capacités limitées (nombre de places restreint). L’admission se fait sur dossier (voir la Scolarité pour les dates et modalités).

Par ailleurs, parce qu’il repose en bonne partie sur la pratique, il n’est accessible qu’en régime général (assiduité) et n’est pas ouvert aux étudiants dispensés d’assiduité. Il n’est pas possible de suivre les enseignements « à distance ».

Enfin, il demande, en sus de l’assiduité au cours, un investissement personnel dans un certain nombre de manifestations culturelles (rencontres de la librairie Mollat, manifestations du Musée des Beaux Arts, salons du livre et rencontres culturelles et littéraires), sous le suivi pédagogique des enseignants. L’accent est mis sur la nécessité de compléter la formation universitaire par la participation à des événements extérieurs et par la réalisation d’exercices pratiques, les deux étant intégrés à la pédagogie et pouvant donner lieu à évaluation.

La pratique des stages est fortement encouragée.

Responsable du parcours : Violaine Giacomotto-Charra

       "violaine.giacomotto@u-bordeaux-montaigne.fr"




Objectifs

La licence de Lettres permet ainsi d’acquérir des savoirs et des compétences variés, qui conduisent à une vraie formation spécialisée mais vont également bien au-delà du simple cadre disciplinaire.

Choisir les Lettres, c’est acquérir :
      • Un savoir-lire, en apprenant à lire des textes d’époques, de niveaux de langue, de difficulté, et de genres variés ; en devenant capable d’analyser les discours et les textes de toute nature.
      • Un savoir-écrire, par l’accession à une maîtrise fine et à une bonne connaissance de la langue française, écrite et orale ; par la maîtrise des méthodes et des exercices propres aux Lettres (dissertation, explication et commentaire, synthèse, résumé, essai).
      • Un savoir-penser : en bénéficiant d’une formation intellectuelle solide et de grande qualité, ce qui implique l’acquisition de savoirs divers, le développement d’une bonne capacité de mise à distance et de recul critique, ainsi que la familiarisation avec la dimension interculturelle des études de lettres (connaissance de langues anciennes, d’une langue étrangère, étude comparée des littératures).
      • Une culture littéraire et générale, par l’ouverture à d’autres disciplines (arts, histoire, philosophie, histoire de l’art, littérature et civilisation étrangères) susceptibles d’entrer en liaison avec le texte littéraire. Cette culture générale s’acquiert aussi bien dans les cours de Lettres proprement dits que grâce au choix d’une « mineure », qui permet de renforcer ses compétences dans un domaine autre que les Lettres.
      • La maîtrise d’une langue vivante.