Lire et écrire en philosophie 1

Contact(s)

Composante :UFR Humanités

Responsable(s) :

En bref

Période : Semestre 1

Code matière : LEP1T4M2

Description

La maîtrise des affects : liberté, désir et bonheur au XVIIe siècle.

La philosophie pratique développée par les philosophes du xviie siècle (Descartes, Spinoza, Leibniz) s’organise autour d’une conception générale de l’homme, qui repose sur un problème légué par Descartes, et resté vivace dans le champ contemporain : celui de la nature de l’union de l’âme et du corps. À partir de ce problème théorique de l’union des états mentaux et des états corporels, et des questions qui lui sont corrélées (différentes relations corps-pensée, ou matière-esprit, possibilité de la liberté, spécificité de l’action humaine), la question « pratique » qui se pose, pour des philosophes soucieux de proposer une problématisation philosophique précise du concept de bonheur, est celle la « maîtrise des affects », et plus largement de la vie affective.

Parler de « maîtrise des affects » implique en effet l’idée que les affects, dans leur pluralité (amour, haine, colère, joie, jalousie, peur, etc), peuvent s’imposer à celui qui les éprouve indépendamment de sa volonté, lui imposant ainsi une servitude, une passivité, et, concrètement, une expérience de la tristesse et de la difficulté d’exister ; une conquête du bonheur impliquerait alors de se constituer une affectivité plus « forte », et des désirs qui n’excluraient pas, mais se concilieraient, voire se confondraient avec la liberté. Dans quelle mesure pouvons-nous être ainsi maîtres de nos affects et de nos désirs ? Sommes-nous libres de les diriger et de les tempérer par le moyen de notre volonté (Descartes), ou devons-nous conquérir cette liberté dans un monde entièrement déterminé qui exclut le libre-arbitre et le contrôle de l’âme sur ses passions et sur le corps (Spinoza) ?

L’enjeu du cours sera de montrer comment les philosophes de l’âge classique étayent une philosophie pratique sur la base de positions métaphysiques impliquant des théories de l’homme, du corps, de l’esprit, et du statut de l’individualité dans la nature.

Volume horaire CM : 12
Volume horaire TD : 12
Crédits ECTS : 3